Bienvenue au manoir :: Cenguine vous reçoit avec plaisir
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Le salon
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue au manoir Index du Forum -> INTERIEUR MANOIR -> Salon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baudouin


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 23
Localisation: Partout

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 16:11 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Baudouin poussa la porte du salon et s'effaça pour laisser passer son hôtesse devant lui. Il ne la quittait pas des yeux. Il aimait son côté un peu austère mais non pas dénué de charme, il aimait le bruissement de ses vêtements; un paradoxe habitait cette jeune femme: Une grande douceur mêlée à une grande souffrance, elle s'était fait une carapace solide et c'est tout cela qu'aimait Baudouin. Il l'aimait pour son caractère, pour sa force mais aussi pour toute cette fragilité qui se dégageait d'elle.

Il la regarda s'avancer dans le salon et lui emboîta le pas, jettant de furtifs coups d'oeil à gauche et à droite. La demeure était décorée avec goût et bizarrement Baudouin s'y sentait bien, lui le soldat, le vagabond toujours sur les routes.

Elle lui indiqua un fauteuil et s'assit confortablement, sans la quitter des yeux.

Alors ma mie. Quel bonheur d'être auprès de vous, en votre demeure. Un lieu fort plaisant ma foy! On s'y sent bien.
Mais comment vous portez-vous depuis notre dernière entrevue en taverne, je vous avais trouvé bien triste.

Baudouin lui fit un doux sourire à la fois compréhensif et tendre. Il se maintenait à distance d'elle, il ne voulait pas laisser paraître son désir, ni même ses sentiments. Il était vieux et n'avait plus le charme de ses 20 ans; elle était jeune et malgré sa cicatrice, elle était d'une beauté sombre et attirante, elle méritait mieux qu'un vieux bougre comme lui qui avait sa vie derrière lui.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Mar - 16:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cenguine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 73

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 16:31 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Alors ma mission a lamentablement échoué, je suis arrivée à Anvers pour retourner
à nouveau à Tournai.
Nouvelle mission.

Elle lui servit un verre d'hypocrase tout en discutant

Je vais quand même m'arrêter de parcourir les routes un moment, je suis fatiguée.

Elle trinqua avec lui et s'assit à ses côtés

A nos retrouvailles !
Je remercie Aristote de vous avoir fait croiser ma route !

Elle lui sourit tendrement


Revenir en haut
Baudouin


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 23
Localisation: Partout

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 18:49 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Baudouin l'écouta. Elle avait l'air fatiguée en effet, mais cela n'enlevait rien à son charme initial. Il trinqua à son tour et lui sourit.

A nos retrouvailles ma belle amie, et que votre repos soit doux. Je pense qu'en effet, prendre un peu de temps pour vous ne vous ferait pas de mal. Si j'osais...

Baudouin tendit sa main et la posa sur le bras de son amie.

Si j'osais je vous demanderais l'hospitalité pour quelques jours... Je me languis de vous ma douce amie.

Baudouin plissa un peu son front. Il fallait qu'il se calme un peu le vieux soldat, il s'emballait un peu et ça ne lui ressemblait pas, et pourtant... "Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas..."



Revenir en haut
Cenguine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 73

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 18:57 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Elle n'en crut pas ses oreilles, quelques jours résonnaient comme une douce musique.
Elle essaya tant bien que mal de cacher son émoi.

J'en serais ravie !
Sois le bienvenu en ma demeure !
Ma demeure t'est ouverte, je me ferais un plaisir de t'y accueillir, autant de temps que tu jugeras nécessaire.

Elle lui sourit et but à petites lampées sans quitter ses lèvres des yeux.
Pouvoir baiser ses lèvres, les effleurer même, comme ça serait délicieux.
Elle sortit de sa rêverie légèrement rougit.

Je te laisserais le loisir de visiter ce manoir.
Tu verras tu t'y sentiras bien, du moins je l'espère.


Dernière édition par Cenguine le Mer 31 Mar - 04:38 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Baudouin


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 23
Localisation: Partout

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 20:12 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Le vagabond sourit en l'entendant le tutoyer. Il l'observait: sa joie de vivre, sa fraîcheur, sa simplicité, tout était charmant chez elle. Il la regarda boire l'hypocras et songea qu'il devait lutter contre ce penchant qu'il avait, cette inclinaison émotionnelle qui faisait qu'il la désirait si fort. Il l'aimait sans aucun doute, mais cet amour devait mûrir afin de ne pas mourir, il devait la respecter, cette jeune femme que la vie n'avait pas épargné mais qui était si fragile, si belle.

Baudouin se leva et prit la main de Cenguine, il lui baisa délicatement. Il lui fallait prendre congé maintenant afin de ne pas être plus tenté. Il la regarda dans les yeux.

Ma douce amie, tu es si aimable pour moi, c'est un honneur que d'être reçu chez toi.

A contre coeur et dans une caresse tendre et sensuelle, il lâcha la douce main tant aimée. Il s'inclina et quitta la pièce, le coeur battant.


Revenir en haut
Cenguine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 73

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 04:52 (2010)    Sujet du message: Le salon Répondre en citant

Elle l'écouta et apprécia sa caresse qui la fit frissonner, cependant elle fut étonnée de le voir partir si vite.
Avait elle dit quelques chose qu'il ne fallait pas ?
Elle le regarda partir à regret et fit son verre cul sec.
Elle resta un moment seule à penser :
*Peut être que cet amour est à sens unique*
*Peut être me voit il comme sa fille*
Elle secoua la tête comme pour chasser ses idées noires et alla se coucher.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:11 (2018)    Sujet du message: Le salon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue au manoir Index du Forum -> INTERIEUR MANOIR -> Salon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com